Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Forum

 Vue plane |  | Liste << Précédent   |   Suivant >>
Gérard Lhéritier (Aristophil) détenteur de la lettre du suicide de Baudelaire Répondre

Auteur : Robert
posté le :   27/01/2010 14:11

Le 2 décembre 2009, Gérard Lhéritier -le fondateur du Musée des Lettres et Manuscrits - est devenu le détenteur de la Lettre du suicide de Baudelaire.

Voici un entretien publié sur le site ActuaLitté :

ActuaLitté : Un bon poète est un Baudelaire mort, titrait BibliObs : pensez-vous que les honneurs soient inhérents au décès en poésie ?
Gérard Lhéritier : Non pas du tout. Baudelaire était déjà célèbre de son vivant. Ce qui s'est passé lors de cette vente (comme beaucoup d'autres ventes) c'est la volonté et le désir des collectionneurs de lettres autographes livres et manuscrits de posséder l'une des lettres ou autres documents rares du poète. C'était la dernière vente, chacun savait qu'il n'y en aurait plus.(3e et dernière succession). Une lettre autographe ou un exemplaire des Fleurs de 1857 sont extrêmement rares et demandés.

Hugo, Proust ou Céline n'ont pas attendu d'être morts pour être célèbres

ActuaLitté : Que ressent-on en prenant possession de ces artefacts ?
Gérard Lhéritier : Le terme artefact ne convient pas ici. Je dirais plutôt qu'en prenant possession de ces Trésors, on ressent énormément d'émotion en touchant le papier même que les mains de Charles Baudelaire ont tenu. Ce sont des "Souvenirs" qu'un très large public va pouvoir toucher des yeux au sein du Musée des Lettres et Manuscrits de Paris.

ActuaLitté : Les pièces iront rejoindre l'actuelle collection du Musée des lettres et manuscrits, quelles sont les autres pièces que vous feriez remarquer au visiteur, celles qui vous touchent ?
Gérard Lhéritier : Elles sont nombreuses et variées. Le public va découvrir aux côtés de Baudelaire une collection inédite de lettres et manuscrits de Marcel Proust, des lettres exceptionnelles sur la Recherche. Ou tout simplement les lettres inconnues, des Hommes et des Femmes de la Révolution, comme celles de la sublime Charlotte CORDAY qui écrit de sa cellule au "Comité" pour demander qu'un dessinateur vienne faire un dernier portrait, ainsi que le procès-verbal de son interrogatoire paraphé par elle. Et puis nous réservons une énorme surprise à notre public sur Honoré de Balzac....(autre découverte)

Source : http://www.actualitte.com/dossiers/704-Hugo-Proust-Celine-morts-celebres.htm


  Sujet Auteur Date
* Gérard Lhéritier (Aristophil) détenteur de la lettre du suicide de Baudelaire Robert  27/01/2010 14:11