Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Forum

 Vue plane |  | Liste << Précédent   |   Suivant >>
Gérard Lhéritier d'Aristophil lance une exposition dédiée à Proust Répondre

Auteur : Robert
posté le :   26/04/2010 13:41

Le Figaro a récemment publié un article sur le Musée des lettres et manuscrits, fondé par Gérard Lhéritier, et qui vient de réouvrir ses portes en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés.

--

Un patrimoine au fil de la plume

À Paris, le Musée des lettres et manuscrits rouvre ses portes avec une exposition consacrée à Marcel Proust.

Le Musée des lettres et manuscrits, vitrine de la société d'achat et de revente de manuscrits Aristophil, a rouvert ses portes, mercredi, après avoir fait peau neuve. Jusqu'au 29 août, l'espace sera dédié à un fonds consacré à Marcel Proust. Cent soixante documents, lettres, photos et dédicaces, qui permettent de glaner des détails de la vie mondaine de l'écrivain, des formules inédites, ou des suppliques adressées à sa mère. Gérard Lhéritier, patron d'Aristophil et collectionneur de manuscrits depuis trente ans, promet d'exposer d'autres raretés. Quelque 1 000 lettres, manuscrits, autographes, dessins et éditions originales seront ainsi présentés tour à tour, le papier ne supportant pas les longues expositions.
(...)
«Nous tournons dans le monde entier pour dénicher des documents signés ou produits par des grands noms, explique Gérard Lhéritier. Je cherche par exemple des lettres de Ronsard ou de Jeanne d'Arc. Heureusement, l'écrit à plusieurs siècles et, en dépit des préemptions faites par les Archives nationales et la Bibliothèque de France, on trouve encore beaucoup de choses.» Quitte à mettre beaucoup d'argent sur la table, comme il a pu le faire notamment sur des manuscrits littéraires.
Son musée, situé en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, est une structure associative. Il ne bénéficie pas du label Musée de France, qui implique notamment une inaliénabilité des collections. On s'attend donc à revoir certaines pièces sur le marché. Pas forcément les plus exceptionnelles, ce qui entamerait la renommée de ce musée très grand public, destiné aux amateurs, aux publics scolaires, voire aux chercheurs. Une salle leur sera d'ailleurs réservée afin qu'ils puissent y travailler.

L'article complet : http://www.lefigaro.fr/culture/2010/04/15/03004-20100415ARTFIG00475-un-patrimoine-au-fil-de-la-plume-.php


  Sujet Auteur Date
* Gérard Lhéritier d'Aristophil lance une exposition dédiée à Proust Robert  26/04/2010 13:41