Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

 
S'abonner à
L'Histoire par l'image
Ajouter à un album

Albums liés

Russie (19 études)

Michel Strogoff.
Michel Strogoff.

La Russie en France (5 études)

Cavalerie russe. Cosaques.
Cavalerie russe. Cosaques.

Découvrez aussi

Les relations diplomatiques franco-russes à la fin du XIXe siècle

Visite du Tsar Nicolas II en France, octobre 1896.
Visite du Tsar Nicolas II en France, octobre 1896.

Louis Napoléon, Président de la République et futur empereur

Le prince Louis Napoléon, Président de la République...
Le prince Louis Napoléon, Président de la République...
Charles GIRAUD

La guerre russo-turque

Combat sanglant et acharné livré le 11 mai.
Combat sanglant et acharné livré le 11 mai.

Grandjouan, militant radical

Le vol des Quinz'mill.
Le vol des Quinz'mill.
Jules GRANDJOUAN

L’exposition russe de 1895 : l’alliance se donne en spectacle

Exposition russe hippique et ethnographique.
Exposition russe hippique et ethnographique.
Alfred CHOUBRAC

La « propagande par le fait » s'attaque au sommet de l'Etat

Complainte de Caserio, le forfait et l'expiation.
Complainte de Caserio, le forfait et l'expiation.

Les cosaques, symbole de l’armée russe

Cavalerie russe. Cosaques.
Cavalerie russe. Cosaques.

Les vendanges

Imagerie nouvelle. Les vendanges.
Imagerie nouvelle. Les vendanges.

L'alliance intime de la France et de la Russie

Musée Nicolas II. Musée Nicolas II.
Voyage du président en Russie. Voyage du président en Russie.
commentaires 0 commentaire commentaires
Musée Nicolas II.

© Photo RMN-Grand Palais - J.-G. Berizzi

Agrandissement - Zoom
»

Titre : Musée Nicolas II.

Date de création : 1893
Date représentée : 1893
Technique et autres indications : Carte publicitaire du Musée Nicolas II (28 Bd Poissonnière)
Lieu de Conservation : Musée Boucher de Perthes (Abbeville) ; site web
Contact copyright : Agence photographique de la Réunion des musées nationaux. 254/256 rue de Bercy 75577 Paris CEDEX 12. Courriel : photo@rmn.fr ; site web
Référence de l'image : 10-515599

Voyage du président en Russie.

© Photo RMN-Grand Palais - J.-G. Berizzi

Agrandissement - Zoom
«

Titre : Voyage du président en Russie.

Technique et autres indications : Voyage du président Félix Faure.
Inscription : Voyage du président en Russie, Cronstadt. Distribution de thés et de samovars aux marins français. 24 août 1897"
Lieu de Conservation : Musée Boucher de Perthes (Abbeville) ; site web
Contact copyright : Agence photographique de la Réunion des musées nationaux. 254/256 rue de Bercy 75577 Paris CEDEX 12. Courriel : photo@rmn.fr ; site web
Référence de l'image : 10-514818

  Contexte historique

L’alliance franco-russe vue à travers les cartes-réclames : entre information, publicité et histoire

Distribuées en grande quantité aux clients (le plus souvent à l’occasion de leurs achats), les cartes-réclames fleurissent à la fin du XIXe siècle. Imprimées sur carton, elles évoquent parfois directement le produit à vendre. Cependant, elles proposent en majorité une publicité moins directe : tout en mentionnant la « marque » dont elles font la promotion, les images représentent, le plus souvent en des séries, des thèmes divers empruntés à l’histoire, à la géographie et à certains événements (comme les expositions universelles). Et peu à peu, ce sont aussi certains faits de l’actualité contemporaine qui sont évoqués, comme c’est le cas avec les cartes publicitaires consacrées à l’alliance franco-russe scellée en 1892.

À la fois commerciale, financière (avec le lancement des fameux emprunts russes en 1888), militaire (avec la convention de 1891 finalement ratifiée en 1894) et politique, cette alliance résulte du rapprochement opéré depuis les années 1880 entre la République et les tsars Alexandre III puis Nicolas II (à partir de 1896). Elle se traduit par de nombreux événements d’ordre diplomatique, comme la visite de la flotte russe à Toulon en 1893, à l’occasion de laquelle est éditée la carte « Musée Nicolas II », ou encore le déplacement du président Félix Faure en Russie en août 1897, évoqué par la carte « Voyage du président en Russie ».

  Analyse des images

L’alliance franco-russe : mariage et voyage de noces

Si elle s’inscrit dans le cadre des célébrations de l’alliance franco-russe, la carte publicitaire « Musée Nicolas II » a aussi pour fonction de promouvoir le musée Nicolas II, fondé en 1893 par le publiciste Philippe Deschamps. Elle représente deux femmes qui échangent « le baiser de l’alliance » et dont chacune symbolise son pays. La France apparaît à droite pour le spectateur sous les traits d’une sorte de Marianne, traditionnellement drapée et coiffée d’un épi qui rappelle à la fois les symboles républicains et la vocation agricole de la France. La Russie est elle aussi signifiée par ses attributs propres : sur les vêtements de la femme de gauche apparaissent l’aigle de la famille impériale et la croix, les deux emblèmes de l’Empire russe.

Étroitement enlacées, les deux femmes s’apprêtent à s’embrasser sous un châle, à la mode russe, pour célébrer l’alliance de leurs pays. Les drapeaux nationaux (le russe sous la Française, le français sous la Russe) et les lauriers de la victoire encadrent un groupe de soldats parmi lesquels des fantassins français (veste bleue et pantalon rouge typiques) et des cavaliers russes et français (casques et uniformes d’officiers des deux pays).

La carte publicitaire « Voyage du président en Russie » appartient à une série qui représente toutes les étapes et tous les moments marquants du voyage de Félix Faure en Russie. Elle a été éditée par la chocolaterie d’Aiguebelle, firme qui, comme beaucoup d’autres, assurait ainsi sa publicité. L’inscription « Cronstadt. Distribution de Thé et de Samovars aux Marins Français. 24 Août 1897 » précise la nature et la date de l’événement représenté à travers une iconographie simple et classique pour les estampes de l’époque. La scène se passe dans la cale d’un navire de guerre cuirassé, reconnaissable à sa structure métallique rivetée : coiffés de leur béret à pompon rouge, des matelots français en uniforme déballent des samovars soigneusement mis en caisses. Un ballot de thé attend, posé au sol. Sourires et vivats saluent l’arrivée des élégants diplomates russes venus présenter leurs cadeaux et leurs hommages. Vu de dos au premier plan, l’officier de marine française qui les accueille dans cette atmosphère festive lève lui aussi sa casquette.

  Interprétation

L’alliance franco-russe en symboles

Dans les deux pays (et notamment en France), cette alliance pourtant contre-nature entre un régime autocratique et religieux et une république laïque est véritablement populaire et suscite un enthousiasme largement partagé. À l’unisson des journaux et de l’opinion, les cartes « Musée Nicolas II » et « Voyage du président en Russie » célèbrent cette amitié sans réserves, et leur vocation publicitaire inscrit d’autant plus fortement le sujet présenté parmi les événements positifs et heureux. La croix et l’aigle des tsars visibles sur la carte « Musée Nicolas II » ne font ainsi que signifier la Russie, sans rien sous-entendre de négatif. Si elles suggèrent l’alliance dans un esprit et une iconographie assez proches, les deux images présentent toutefois quelques différences.

La carte « Musée Nicolas II » accorde une large place aux deux belles femmes qui incarnent leurs pays respectifs. Mais, sous cette allégorie pacifique de l’alliance, elle réserve aussi un espace où s’illustre sa dimension militaire, évoquée de manière à la fois discrète et solennelle. Dans un contraste assez saisissant entre la quasi-sensualité de ce « baiser de l’alliance » d’une part et le groupe ordonné et compact des soldats mêlés d’autre part, elle suggère de possibles combats communs. Représentée avec la gravité qui sied aux grands événements, l’union des pays, de leurs armées et de leurs symboles semble ainsi totale et appartenir déjà à l’histoire.

À la différence de la première carte qui use de symboles forts et atemporels, « Voyage du président en Russie » évoque l’alliance à travers l’une de ses manifestations concrètes, ici la visite de Faure aux marins de Kronstadt, et la célèbre comme « amitié ». Ainsi, la Russie (le port) accueille-t-elle la France (le cuirassé, ses hommes) qui, à son tour, accueille en son sein (la cale, petite et intime) la Russie (symbolisée par le thé et le samovar, incarnée par les diplomates). Par un effet de gros plan sur une actualité choisie, « Voyage du président en Russie » souligne l’importance déjà historique d’un événement qui signifie et fait vivre l’alliance.

Auteur : Alexandre SUMPF


Bibliographie

  • Marc MARTIN, Trois siècles de publicité en France, Paris, O. Jacob, 1992.
  • Jean-Marie MAYEUR, Les Débuts de la IIIe République, 1871-1898, Paris, Le Seuil, coll. « Points », 1973.
  • Pierre RENOUVIN, Histoire des relations internationales, tome VI « 1871-1914 », Paris, Hachette, 1955.
  • Michael TWYMAN, Images en couleur, Godefroy Engelmann, Charles Hullmandel et les débuts de la chromolithographie, Paris-Lyon, Éditions du Panama-Musée de l’Imprimerie, 2007.

Commentaires

Laisser un commentaire :

twitter

facebook










Haut de page