Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

 
S'abonner à
L'Histoire par l'image
Ajouter à un album

Albums liés

Histoire du vélo (12 études)

Clément - Paris - Cycles & Automobiles.
Clément - Paris - Cycles & Automobiles.
Louis-Charles BOMBLED

les transports (43 études)

Voiture de la Compagnie Française des Automobiles.
Voiture de la Compagnie Française des Automobiles.

Découvrez aussi

Le maréchal Foch, portraits officiels

Le maréchal Foch.
Le maréchal Foch.
Louis-Charles BOMBLED

De la vitesse… !

Speed, dit aussi Vitesse.
Speed, dit aussi Vitesse.
Robert DEMACHY

La naissance de l'industrie du vélo

Vélocipède de la Compagnie parisienne.
Vélocipède de la Compagnie parisienne.
Charles BARENNE

La publicité pour les marques de cycles : l’angle technique et militaire

Fabrique nationale d'armes de guerre. Herstal - Liège
Fabrique nationale d'armes de guerre. Herstal - Liège
Emile BERCHMANS

Du cheval au « vélocipède »

Triomphe du vélocipède. L'écurie du marquis de Lagrange en 1870.
Triomphe du vélocipède. L'écurie du marquis de Lagrange en 1870.

La bicyclette « militaire »

Clément - Paris - Cycles & Automobiles. Clément - Paris - Cycles & Automobiles.
Louis-Charles BOMBLED.
Compagnie cycliste aux grandes manœuvres. Compagnie cycliste aux grandes manœuvres.
Maurice Louis BRANGER.
commentaires 2 commentaires commentaires
Clément - Paris - Cycles & Automobiles.

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pascal Segrette

Agrandissement - Zoom
»

Titre : Clément - Paris - Cycles & Automobiles.

Auteur : Louis-Charles BOMBLED (1862-1927)
Date de création : 1902
Date représentée : 1902
Technique et autres indications : Lithographie.
Lieu de Conservation : Musée de l'Armée (Paris) ; site web
Contact copyright : Agence photographique de la Réunion des musées nationaux. 254/256 rue de Bercy 75577 Paris CEDEX 12. Courriel : photo@rmn.fr ; site web
Référence de l'image : 06-505799 / 16248

Compagnie cycliste aux grandes manœuvres.

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Moutarde - Droits réservés

Agrandissement - Zoom
«

Titre : Compagnie cycliste aux grandes manœuvres.

Auteur : Maurice Louis BRANGER (1874-1950)
Date de création : 1908
Date représentée : 1908
Dimensions : Hauteur 13 cm - Largeur 18 cm
Technique et autres indications : Epreuve au gélatino-bromure d'argent.
Camion automobile De Dion Bouton portant les machines (bicyclettes pliantes, brevet capitaine Girard) et pièces de rechanges.
Lieu de Conservation : Musée de l'Armée (Paris) ; site web
Contact copyright : Agence photographique de la Réunion des musées nationaux. 254/256 rue de Bercy 75577 Paris CEDEX 12. Courriel : photo@rmn.fr ; site web
Référence de l'image : 05-534016 / 23619.1 ; Fb 1143

  Contexte historique

Les premières compagnies cyclistes de l’armée française 

Dès la fin des années 1880, les ventes et la pratique de la bicyclette connaissent un essor important. Si un tel développement concerne d’abord la sphère civile, les instances militaires ne tardent pas à comprendre les possibilités offertes par ce nouvel instrument. Sous l’impulsion du général Boulanger dès 1886, puis sous celle du lieutenant (et futur capitaine) Henri Gérard, le cyclisme militaire se structure et s’organise. En 1894-1895, ce dernier brevette une bicyclette pliante, utilisable par des fantassins et essayée lors des grandes manœuvres de 1895. Opérationnelles en 1899, les premières unités provisoires deviennent permanentes en 1903 avec la création de cinq compagnies d’infanterie cycliste, regroupées sous le commandement de Gérard à partir de 1904, puis sous celui du général Mordacq à partir de 1908. Intégrées de plein droit à l’armée, ces compagnies participent aux grandes manœuvres organisées en septembre 1908 dans la Loire, thème de la photographie Compagnie cycliste aux grandes manœuvres datant de cette même année et proposée ici à l’étude. 

Pour s’équiper, l’armée passe commande à des firmes spécialisés dans les cycles (et bientôt les moteurs, les automobiles et les avions) comme Peugeot, de Dion-Bouton ou encore Clément, fondée en 1890 par Adolphe Clément-Bayard. Pour ces industriels qui s’adressent tout autant aux clients civils, fournir l’armée est une preuve de qualité qui peut considérablement améliorer leur image (pour des clients patriotes, voulant disposer des mêmes ressources « à la pointe » que les militaires), comme le suggère l’affiche publicitaire pour les cycles et automobiles Clément diffusée en 1902.

  Analyse des images

Manœuvres à bicyclette 

Réalisée par l’illustrateur Louis-Charles Bombled, l’affiche publicitaire pour les cycles et automobiles Clément est une chromolithographie assez sobre. Dans cette scène d’entraînement plutôt que de combat réel, des canons et des troupes apparaissent sur la ligne d’horizon. À mi-distance, des officiers à pied ou à cheval observent le déroulement des opérations. Au premier plan, l’automobile et le vélo pliant fabriqués par la marque illustrent le parti qu’en tirent des militaires au costume caractéristique (pantalon rouge garance et veste bleue ou noire) de l’époque. Plus statique, la photographie Compagnie cycliste aux grandes manœuvres, prise par Maurice-Louis Branger en 1908, montre un camion automobile de Dion-Bouton chargé de bicyclettes pliantes et de pièces de rechange. Les cinq soldats posent pour la photographie, même si les machines constituent le sujet central de l’œuvre.

  Interprétation

Le vélo en campagne 

Les deux images associent la bicyclette à des véhicules motorisés (automobile et camion), dans une sorte de démonstration de l’efficacité technologique mise ici au service d’une armée moderne et bien exploitée par elle. L’affiche publicitaire pour les cycles et automobiles Clément et Compagnie cycliste aux grandes manœuvres, de nature documentaire, suggèrent ainsi les nouvelles ressources de mobilité dont dispose désormais l’armée. 

Le vélo prouve en campagne (en action, et en campagne publicitaire) son usage spécifique et précieux : la bicyclette pliante (voir le cadre de l’engin sur les deux images, et la version repliée sur Compagnie cycliste aux grandes manœuvres) offre manifestement aux fantassins un moyen de déplacement rapide, léger et discret, idéal pour des missions de reconnaissance ou encore de liaison et de messager, comme sur l’affiche publicitaire pour les cycles et automobiles Clément, où les cyclistes semblent naviguer rapidement entre les différents groupes. Instrument moderne, technique, efficace et « sérieux », la bicyclette a désormais fait ses preuves, aux yeux des civils comme des militaires.

Auteur : Alexandre SUMPF


Bibliographie

  • Pryor DODGE, La Grande Histoire du vélo, Paris, Flammarion, 1996.
  • Michel RENOU, Talbot. Toute l’histoire, Paris, E.P.A., 1985.
  • .

Commentaires

Bonjour,
Je suis surprise de découvrir, que je possède ce même dessin que ci-dessus "Clement" reproduit sur une paque métallique dont j'ignore la matière et qui est à usage de plateau.
savez-vous m'apporter des informations?
Merci d'avance, cordialement.
izabou007
Par izabou007 le 24/02/12 à 11h47 - #575
Bonjour,
Je vous conseille de vous rapprocher du musée de l'Armée, où est conservée cette lithographie.

A bientôt !
Anne-Lise
Histoire-image
Par Histoire-image le 24/02/12 à 15h34 - #579

Laisser un commentaire :

twitter

facebook










Haut de page