Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

 
S'abonner à
L'Histoire par l'image

Albums liés

Histoire du vélo (12 études)

Clément - Paris - Cycles & Automobiles.
Clément - Paris - Cycles & Automobiles.
Louis-Charles BOMBLED

Mots-clés

Découvrez aussi

Du cheval au « vélocipède »

Triomphe du vélocipède. L'écurie du marquis de Lagrange en 1870.
Triomphe du vélocipède. L'écurie du marquis de Lagrange en 1870.

L’évolution de la bicyclette

Draisienne ou Célérifère.
Draisienne ou Célérifère.
Maurice Louis Henri NEUMONT

Au vélodrome

Vélodrome. Course cycliste vers 1900. Vélodrome. Course cycliste vers 1900.
ANONYME.
Vélodrome. Course cycliste vers 1900. Vélodrome. Course cycliste vers 1900.
ANONYME.
commentaires 0 commentaire commentaires
Vélodrome. Course cycliste vers 1900.

© Photo RMN-Grand Palais - J.-G. Berizzi

Agrandissement - Zoom
»

Titre : Vélodrome. Course cycliste vers 1900.

Auteur : ANONYME
Technique et autres indications : Tirage photographie.
Vers 1900.
Lieu de Conservation : Musée national de la Voiture et du Tourisme (Compiègne) ; site web
Contact copyright : Agence photographique de la Réunion des musées nationaux. 254/256 rue de Bercy 75577 Paris CEDEX 12. Courriel : photo@rmn.fr ; site web
Référence de l'image : 01-015591 / CMV56002/52

Vélodrome. Course cycliste vers 1900.

© Photo RMN-Grand Palais - J.-G. Berizzi

Agrandissement - Zoom
«

Titre : Vélodrome. Course cycliste vers 1900.

Auteur : ANONYME
Technique et autres indications : Tirage photographie.
Vers 1900.
Lieu de Conservation : Musée national de la Voiture et du Tourisme (Compiègne) ; site web
Contact copyright : Agence photographique de la Réunion des musées nationaux. 254/256 rue de Bercy 75577 Paris CEDEX 12. Courriel : photo@rmn.fr ; site web
Référence de l'image : 01-015592 / CMV56002/53

  Contexte historique

Cyclisme sur route, cyclisme sur piste 

À partir des années 1880, la pratique d’un cyclisme sportif se développe considérablement en France. Financées et organisées par la presse sportive spécialisée et par les industriels du secteur, les compétitions sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus suivies. Alors que les premiers Jeux olympiques d’été qui se tiennent à Athènes en 1896 proposent six épreuves cyclistes (cinq sur piste et une sur route), ces dernières deviennent l’un des événements sportifs les plus populaires et les plus médiatisés au tournant du XXe siècle. 

Si le cyclisme sur route est très important, le cyclisme sur piste n’est pas en reste. Plus spécialisée que la « route », la « piste » est un sport encore plus tourné vers les records et les innovations techniques, suivi par un public nombreux et cependant plus « expert ». Avec Londres et New York, Paris est l’une des capitales mondiales de la « piste », et l’on construit des vélodromes plus ou moins importants, comme par exemple ceux de Roubaix (1895) ou du Parc des Princes à Paris (1897). 

Datant de 1899-1900, ces deux clichés extraits d’un album photographique permettent ainsi d’appréhender les représentations et les implications liées à cette pratique sportive de plus en plus familière.

  Analyse des images

En piste 

Les deux clichés proviennent du fonds René de Knyff (1865-1954), célèbre pilote de courses automobiles et président de la Commission sportive internationale. Constitué de nombreuses images d’épreuves sportives (courses, tennis, chasse) disputées entre les années 1890 et les années 1940, le fonds présente une grande valeur documentaire. Toutes deux anonymes, les photographies ont vraisemblablement été prises lors de la même course par le même photographe. 

La première montre les « coulisses » de la course, la scène pouvant se dérouler avant ou après celle-ci. Au second plan, deux gardiens ouvrent la porte d’un bâtiment de bois blanc, pour y ranger une bicyclette de course ou en sortir une autre. Au premier plan, des officiels en civil s’entretiennent avec un coureur (en tenue) américain (voir le drapeau sur son dossard) qui, probablement, va bientôt courir (ou a couru) sur ce vélo. 

La seconde montre la course à proprement parler. Le photographe a pris place dans les tribunes qui bordent la ligne d’arrivée (elle apparaît au premier plan). Pris au moment où quatre coureurs en plein effort « bouclent » un tour, son cliché dévoile une bonne partie du vélodrome. Au second plan à droite s’élèvent les tribunes opposées, qui semblent bien remplies. Quelques panneaux publicitaires bordent la piste dans le virage dépourvu de gradins. À l’arrière-plan s’étend un paysage urbain hérissé de gros immeubles.

  Interprétation

Jour de course 

Les deux images donnent peu de renseignements sur les courses concernées : on ignore la localisation du vélodrome, la date et le type d’épreuve. Mais toutes deux suggèrent un sport professionnel et organisé (dossards différents et représentatifs des équipes et des pays) avec des enjeux financiers (publicité), des règles (officiels) et un public relativement nombreux. 

C’est avec un certain symbolisme que la seconde image représente l’inscription du vélodrome dans la ville. Le cliché suggère en effet que l’espace dédié à la course et au spectacle (espace assez nu hormis des tribunes d’ailleurs peu élevées) est un peu à part, tout entier consacré à l’effort des coureurs. Au-delà de l’organisation et des infrastructures, au-delà de l’aspect technique, le cyclisme sur piste reste encore un sport accessible et populaire.

Auteur : Alexandre SUMPF


Bibliographie

  • Alain CORBIN (dir.), L’Avènement des loisirs (1850-1960), Paris, Aubier, 1995.
  • Pryor DODGE, La Grande Histoire du vélo, Paris, Flammarion, 1996.
  • Jean DURRY et Ronald HUBSCHER, L’Histoire en mouvement. Le sport dans la société française. XIXe-XXe siècle, Paris, Armand Colin, 1992.

Commentaires

Laisser un commentaire :

twitter

facebook










Haut de page