Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Lettre d’information n° 113

Lettres d'information

 
En cas de problème d'affichage, rendez-vous à l'adresse suivante : /lettreinfo.php
L'Histoire par l'image 1789-1945
Lettre d'information n° 113

L’Histoire par l’image profite de cette période estivale pour publier toutes les notices en lien avec le tourisme. Les stations balnéaires de la Manche, de la Méditerranée et de l’Atlantique connaissent au XIXe siècle un essor sans précédent. Le tourisme montagnard et cures thermales sont eux aussi très appréciés.

Les stations balnéaires : la Méditerranée

L’essor du tourisme sur la Côte d’Azur est notamment rendu possible par le développement du train à vapeur qui rapproche la Méditerranée des grandes métropoles européennes.

Affiche publicitaire pour le Méditerranée express.
Affiche publicitaire pour le Méditerranée express.
© Photo RMN-Grand Palais - G. Blot

Si Saint-Tropez reste encore peu fréquenté au tournant du XXe siècle, il devient rapidement une étape mondaine incontournable.

La Bouée rouge, Saint-Tropez.
La Bouée rouge, Saint-Tropez.
© Photo RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

À partir de la seconde moitié du XIXe siècle, le voyage vers le « Midi » s’impose comme une étape importante pour les artistes. Des régions comme Marseille et plus encore la Côte d’Azur deviennent le sujet privilégié des peintres.

Le Phare d'Antibes.
Le Phare d’Antibes.
© Photo RMN-Grand Palais - G. Blot

Nice, haut lieu de villégiature des aristocrates anglais depuis le milieu du XIXe siècle, connaît une très forte croissance.

Nice. Place Masséna à l'angle de l'avenue de Verdun.
Nice. Place Masséna à l’angle de l’avenue de Verdun.
© Photo RMN-Grand Palais

À partir de 1836, la ville de Cannes devient un des hauts lieux de villégiature hivernale pour l’aristocratie anglaise puis européenne.

La Croisette : hôtels, plage et cabines de bains.
La Croisette : hôtels, plage et cabines de bains.
© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Jean Gilletta

Au début du XXe siècle, Grasse est une destination touristique prisée, même si elle est moins connue que ses voisines de la Côte d’Azur, Cannes ou Nice.

Deux femmes passant devant un étalage de fleurs au marché.
Deux femmes passant devant un étalage de fleurs au marché.
© Photo RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Grasse

Les stations balnéaires : la Manche

Les rivages de la Manche attirent à partir des années 1830 une clientèle de plus en nombreuse d’aristocrates français ou anglais.

Baigneurs sur la plage de Trouville.
Baigneurs sur la plage de Trouville.
© Photo RMN-Grand Palais - D. Arnaudet

Sous le Second Empire, la riche clientèle qui fréquente les stations balnéaires de la côte normande aime descendre dans des palaces dont le nombre de cesse de croître.

L'Hôtel des Roches Noires, Trouville.
L’Hôtel des Roches Noires, Trouville.
© Photo RMN-Grand Palais - H. Lewandowski

Les stations balnéaires : l’Atlantique

Depuis le début du Second Empire, Biarritz est passé du statut de petit village de pêcheurs à celui de station thermale et balnéaire renommée dans toute l’Europe.

Scène de plage, Biarritz.
Scène de plage, Biarritz.
© Photo RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

L’attrait des hauts sommets

Né au début du XIXe siècle, le tourisme montagnard se popularise peu à peu. Les années 1820 constituent un moment clé dans l’histoire de l’alpinisme car les expéditions à l’assaut du Mont Blanc se multiplient.

Paysage de Susten en Suisse.
Paysage de Susten en Suisse.
© Photo RMN-Grand Palais - H. Lewandowski

L’invention de l’alpinisme remonte à la fin du XVIIIe siècle : la première marche majeure est réalisée par les Chamoniards Michel Paccard et Jacques Balmat le 8 août 1786.

L'Ascension du Mont Cervin.
L’Ascension du Mont Cervin.
© Photo RMN-Grand Palais - G. Blot

Le tourisme thermal

Depuis le milieu du XIXe siècle, la Savoie connait un essor du thermalisme sans précédent.

Affiche publicitaire pour l'établissement hydrothérapique de Divonne.
Affiche publicitaire pour l’établissement hydrothérapique de Divonne.
© Photo RMN-Grand Palais - G. Blot

Ville d’eaux reconnue depuis l’Antiquité romaine, Luchon connait un réel essor au XIXe siècle et est fréquenté par Napoléon III et la famille impériale.

Etablissement thermal de Luchon.
Etablissement thermal de Luchon.
© Ministère de la Culture - Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Amélie Galup

La naissance des syndicats d’initiative

Dans la seconde partie du XIXe siècle, de nombreuses localités tentent d’organiser et de développer le tourisme. Le premier syndicat d’initiative est créé à Grenoble le 2 mai 1889.

Le Syndicat d'initiative de Fontainebleau.
Le Syndicat d’initiative de Fontainebleau.
© Photo RMN-Grand Palais - G. Blot
L'Histoire par l'image 1645-1945