Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Lettre d´information n° 50

Lettres d'information

L'Histoire par l'image 1789-1945
Lettre d’information n° 50 - Mai 2008

En ce mois de mai 2008, L’Histoire par l’image fait sa petite révolution et s’offre une nouvelle interface, en vue notamment de respecter au mieux les recommandations en matière d’accessibilité.

Découvrir la nouvelle version de L'Histoire par l'image

A l’occasion de l’exposition Marie-Antoinette au Grand Palais, L’Histoire par l’image présente une sélection de trois notices sur cette figure historique de premier plan. Egalement au programme ce mois-ci, une série d'études inédites sur l’Exposition coloniale de 1931 ainsi qu'une notice sur une œuvre du Douanier Rousseau. Enfin vous pourrez découvrir une animation sur le procès et la condamnation de Louis XVI.

Marie-Antoinette

La première étude s’attache à la représentation de Marie-Antoinette à travers trois portraits d’Elisabeth Louise Vigée-Le Brun, son peintre attitré. La seconde notice porte sur la dernière lettre rédigée par l’ancienne souveraine dans son cachot de la Conciergerie et adressée à la sœur de Louis XVI. Le tableau de William Hamilton représente quant à lui Marie Antoinette conduite à son exécution le 16 octobre 1793.

La reine Marie-Antoinette dit à la Rose
La reine Marie-Antoinette dit "à la Rose".
© Photo RMN
L’exposition coloniale de 1931

Destinée à montrer l’influence de l’Empire colonial français et européen, l’Exposition coloniale internationale de 1931 voulait également inciter les métropolitains à investir dans l’essor économique de ce que l’on nommait alors « la Plus Grande France ». De nombreux pavillons éphémères avaient été réalisés. L’ambiance culturelle des territoires administrés y était reconstituée. Le Palais de la Porte Dorée est le seul vestige de cette manifestation. Véritable mise en scène d’un projet de République coloniale, cette exposition exprimait la vision ethnocentriste de la colonisation.

Palais de la Porte Dorée. Vue de la façade.
Palais de la Porte Dorée.
© Photo RMN - T. Ollivier
 
Sur le même thème, deux études déjà publiées : :
Le Douanier Rousseau

En 1907, le Douanier Rousseau exposait Les représentants des puissances étrangères venant saluer la République en signe de paix au XXIIIe Salon des Artistes indépendants. Une œuvre qui témoigne de ses convictions pacifistes et républicaines et de son goût pour les allégories patriotiques.

Les représentants des puissances étrangères venant saluer la République en signe de paix.
Les représentants des puissances étrangères venant saluer la République en signe de paix.
© Photo RMN - R. G. Ojeda
Une nouvelle animation

A la suite de l’insurrection du 10 août 1792, Louis XVI fut incarcéré avec sa famille à la prison du Temple. Il comparût en janvier 1793 devant la Convention instituée en Haute Cour de justice. Jugé coupable à la quasi unanimité, les députés durent se prononcer sur sa peine.

Appels nominaux des députés à la Convention
Appels nominaux des députés à la Convention.
© Centre historique des Archives nationales - Atelier de photographie
L'Histoire par l'image 1789-1945