Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Lettre d´information n° 56

Lettres d'information

L'Histoire par l'image 1789-1945
Lettre d’information n° 56 - Novembre 2008
Ce mois-ci L’Histoire par l’image propose un dossier sur l’artisanat de tranchée ainsi qu’une série de notices sur l’hygiène au XIXe siècle. En ligne également une animation sur le phare du cap Fréhel.
Artisanat de tranchée

Peu préparée à la guerre de tranchée, l’armée française constate que son matériel militaire se révèle rapidement inadapté. Dans un premier temps, certains soldats vont recourir au « système D » pour améliorer leur équipement et bricolent eux-mêmes leurs armes. L’enlisement de la guerre donne naissance à l’artisanat de tranchée. Pour passer le temps, certains poilus fabriquent, avec des matériaux communs ou de rebut, des objets usuels, des bijoux ou des artefacts décoratifs. Les soldats infirmes ou invalides sont accueillis dans des centres de rééducation afin qu’ils puissent exercer un métier lors de leur retour à la vie civile.

Douille gravée.
Douille gravée.
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN / Emile Cambier
Hygiène et puériculture

La notion d’hygiène apparaît au XVIIIe siècle avec un intérêt particulier pour les enfants et les nouveaux nés. Au XIXe siècle, les mesures préconisées par Pasteur et le docteur Fauvel (notamment la stérilisation du lait utilisé dans les biberons) contribuent à une baisse sensible de la mortalité infantile. Malgré les vives contestations des médecins, l’emmaillotage perdure dans de nombreuses régions. En France la mise en place d’une politique publique d’hygiène est longue et balbutiante. Le premier Conseil de salubrité de Paris est créé en 1802 mais il faut attendre 1892 pour voir se mettre en place la première convention sanitaire internationale. Les expositions universelles de 1878 et 1889 consacrent des pavillons aux progrès réalisés dans ce domaine et attestent que l’hygiène est devenue une préoccupation essentielle.

Biberons Robert
Biberons Robert.
© MuCEM, Dist RMN / Photographe inconnu
Une nouvelle animation : le phare du cap Fréhel

Cette grande planche aquarellée, dressée au XIXe siècle par le Service des Phares et balises, récapitule les éléments techniques, architecturaux et financiers de la mise au point, en deux siècles, de la signalisation de Fréhel.

Vieux phare et phare primitif de Fréhel
Vieux phare et phare primitif de Fréhel.
© Centre historique des Archives nationales - Atelier de photographie
L'Histoire par l'image 1789-1945