Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Lettre d’information n° 88 - Juillet 2011

Lettres d'information

L'Histoire par l'image 1789-1945
Lettre d'information n° 88 - Juillet 2011

Ce mois-ci L'Histoire par l'image poursuit sa série sur l'histoire du vélo. En ligne également deux études sur la chasse et sa représentation au XIXe siècle ainsi qu'une notice consacrée à la comédienne Cécile Sorel. Enfin nous vous proposons une animation sur les routes de l'esclavage à travers le Sahara en 1791.

Histoire du vélo - IIe partie

A partir de la fin des années 1860 de nombreuses activités liées à la pratique du vélocipède sont créées. Clubs, journaux spécialisés, compétitions sportives, courses cyclistes voient le jour et contribuent à rendre le cyclisme de plus en plus populaire. Créée en 1868 la Compagnie parisienne créée par Pierre Michaux fut la première à fabriquer et à distribuer les vélos. A cette période fleurissent aussi les affiches publicitaires qui vantent le loisir et le tourisme associé au vélo.

Vélocipède de la Compagnie parisienne
Vélocipède de la Compagnie parisienne
© Photo RMN - J.-G. Berizzi
Cécile Sorel : femme de spectacle

Célèbre comédienne, Cécile Sorel connaît un très grand succès à la Belle Époque et dans l'Entre-deux-guerres. Elle incarne à la fois la France traditionnelle des grands classiques et la France moderne du spectacle des variétés.

Cécile Sorel
Cécile Sorel
© Photo RMN - F. Vizzavona
La chasse au XIXe siècle

Dès la fin du XVIIIe siècle l'anglomanie ambiante favorise en France le goût pour la chasse à courre. Ce divertissement est particulièrement apprécié des milieux aristocratiques qui adoptent également les accessoires vestimentaires anglais. En France, la peinture de chasse devient un genre en soi portée par des artistes anglophiles comme Carle Vernet et Alfred de Dreux.

Le départ pour la chasse
Le départ pour la chasse
© Photo RMN - R. G. Ojeda
Animation : Les routes de l'esclavage à travers le Sahara en 1791

A la veille de la Révolution, le tracé des côtes d'Afrique est établi avec précision, notamment dans les zones où se pratique le plus important des commerces, la traite des Noirs. En 1791 Jean Benjamin de Laborde publie un récit de découvreur et la carte des routes à travers le Sahara.

Carte pour servir au voyage de M. Saugnier au Sénégal
Carte pour servir au voyage de M. Saugnier au Sénégal
© Photo RMN
L'Histoire par l'image 1789-1945