Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Hors-série Napoléon Bonaparte

Lettres d'information

L'Histoire par l'image 1789-1945
Hors-série Napoléon Bonaparte

L’Histoire par l’image propose un hors-série sur Napoléon. Près de quatre-vingts études publiées depuis la création du site ont ainsi été regroupées et classées de façon thématique. Du général de la République à la chute de l’Empereur, des relations avec l’Église aux grandes batailles, ce hors-série entend éclairer cette figure incontournable de l’histoire de France.

Du général de la République au Premier consul

Le 2 mars 1796, lors de la première campagne d’Italie, Napoléon Bonaparte est nommé commandant en chef de l’armée d’Italie et se distingue par de brillantes victoires. Bénéficiant d’une forte popularité, il est ensuite chargé de mener une expédition en Égypte. À son retour, il s’empare du pouvoir les 18 et 19 brumaire an VIII et il est proclamé Premier consul.

Bonaparte franchissant le col du Grand Saint-Bernard
Bonaparte franchissant le col du Grand Saint-Bernard
© Photo RMN - D. Arnaudet
La campagne d’Italie

Destinée à contrer l’influence autrichienne, la première campagne d’Italie débute en 1796. L’armée française, emmenée par le général Bonaparte, est victorieuse à Castiglione le 5 août 1796, à Arcole le 17 novembre 1796, à Rivoli le 14 janvier 1797. Cette campagne révèle le génie militaire du jeune général et pose les premiers jalons de son image d’homme providentiel et invincible.

Bataille du Pont d’Arcole, le 15-17 novembre 1796
Bataille du Pont d’Arcole, le 15-17 novembre 1796
© Photo RMN
L’expédition d’Égypte

En 1798, dans le contexte de la guerre entre la France et l’Angleterre, est lancée l’expédition d’Égypte, avec notamment pour objectif de couper la route des Indes aux Anglais. Le commandement en est confié à Bonaparte. La victoire des Pyramides ouvre les portes du Caire aux Français, qui essuient peu après la lourde défaite que la flotte anglaise, commandée par l’amiral Nelson, leur inflige à Aboukir. Ils doivent par la suite faire face à un soulèvement des habitants du Caire en octobre 1798.

Expédition d'Egypte sous les ordres de Bonaparte
Expédition d'Egypte sous les ordres de Bonaparte
© Photo RMN - D. Arnaudet
Le régime impérial

Le 2 décembre 1804, Napoléon est sacré empereur en l’église Notre-Dame de Paris. Son règne s’achève une première fois après l’invasion de Paris le 31 mars 1814 par les armées de la sixième coalition. Déchu, Napoléon abdique à Fontainebleau et il est exilé sur l’île d’Elbe. Le 1er mars 1815, il débarque à Golfe-Juan et reprend le pouvoir pour une brève période.

Première distribution des décorations de la Légion d’honneur, le 14 juillet 1804
Première distribution des décorations de la Légion d’honneur, le 14 juillet 1804
© Photo RMN
La figure impériale

Une partie importante de la production artistique de l’époque napoléonienne est destinée à magnifier l’image de l’Empereur. Du célèbre épisode du sacre de Napoléon, peint par David, à des tableaux plus intimes ouvrant les portes de sa vie privée, ces œuvres de propagande entendent célébrer la figure impériale.

Sacre de l'empereur Napoléon et couronnement de l'impératrice Joséphine
Sacre de l'empereur Napoléon et couronnement de l'impératrice Joséphine
© Photo RMN
L'empereur Napoléon entouré des enfants de sa famille
L'empereur Napoléon entouré des enfants de sa famille
© Photo RMN - G. Blot
Napoléon et l’armée

Dès la campagne d’Italie, Napoléon s’impose comme un chef militaire hors pair. Fin stratège, tacticien de génie, cet homme charismatique conquiert le respect de ses soldats. Ils lui témoigneront une fidélité indéfectible jusque dans la débâcle.

Entrée de Napoléon à Berlin. 27 octobre 1806
Entrée de Napoléon à Berlin. 27 octobre 1806
© Photo RMN - Droits réservés
1814. Campagne de France
1814. Campagne de France
© Photo RMN - H. Lewandowski
Les batailles de l’Empire

La politique expansionniste de Napoléon et les luttes d’influence entre les différentes puissances européennes donnent lieu à de nombreuses batailles dont certaines restées célèbres. Alors que sur mer la flotte anglaise règne en maîtresse absolue depuis la bataille de Trafalgar, sur terre la Grande Armée remporte de nombreuses victoires dont celles d’Austerlitz (1805), d’Iéna (1806), d’Eylau (1807). En 1811, l’Empire napoléonien est à son apogée. La défaite de Waterloo (1815) marque la chute définitive de Napoléon.

Bataille de Somo-Sierra en Castille, le 30 novembre 1808
Bataille de Somo-Sierra en Castille, le 30 novembre 1808
© Photo RMN - D. Arnaudet / J. Schormans
La légende napoléonienne

Dès le début de sa carrière, Napoléon sut employer la puissance de l’image pour sa propagande. De son vivant, de nombreux artistes (surtout des peintres) participent ainsi à la construction de la légende napoléonienne. Le culte de sa mémoire sera ravivé pendant la monarchie de Juillet avec le replacement de sa statue au sommet de la colonne Vendôme et le retour de ses cendres en 1840.

Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa, 11 Mars 1799
Bonaparte visitant les pestiférés de Jaffa
© Photo RMN
Transbordement des restes de Napoléon à bord de La Belle Poule
Transbordement des restes de Napoléon à bord de La Belle Poule
© Photo RMN - G. Blot
Les alliances et la diplomatie

Afin d’asseoir sa présence en Europe et d’isoler l’Angleterre, sa plus grande rivale, Napoléon multiplie les entrevues et les alliances avec les souverains des dynasties régnantes. Il s’assure également de leur amitié par d’habiles mariages arrangés avec les membres de sa famille.

Entrevue de Napoléon Ier et d'Alexandre Ier sur le Niemen
Entrevue de Napoléon Ier et d'Alexandre Ier sur le Niemen
© Photo RMN - D. Arnaudet / J. Schormans
Le rétablissement de l’esclavage

L’esclavage avait été officiellement aboli en 1794 dans les colonies françaises. Devenu Premier consul, Napoléon Bonaparte organisa une importante expédition militaire dans le but de le rétablir.

Loi sur la traite des noirs et le régime des colonies, 30 floréal an X / 20 mai 1802
Loi sur la traite des noirs et le régime des colonies, 30 floréal an X / 20 mai 1802
© Centre historique des Archives nationales - Atelier de photographie
Napoléon et l’Église

Alors Premier consul, Napoléon Bonaparte souhaite mettre fin au schisme qui divise l’Église de France depuis la Révolution. Il signe avec le pape Pie VII le Concordat de 1801, qui reconnaît la religion catholique comme celle de « la majorité des Français ». Mais l’Empereur entend affirmer la primauté du politique sur le religieux.

Rencontre de Napoléon et du pape Pie VII, le 25 novembre 1804
Rencontre de Napoléon et du pape Pie VII, le 25 novembre 1804
© Photo RMN - Droits réservés
Napoléon et les arts

Sous l’Empire, l’architecture, les arts décoratifs, les arts plastiques et la musique sont au service de la gloire de l’Empereur. Du musée Napoléon aux prix décennaux, Napoléon entend nourrir par les arts sa légende.

Allégorie du 18 Brumaire
Allégorie du 18 Brumaire
© Photo RMN - M. Bellot
Allégorie sur l'état de la France avant le retour d'Egypte
Allégorie sur l'état de la France avant le retour d'Egypte
© Photo RMN - Droits réservés
L'Histoire par l'image 1789-1945