Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Hors-série Première Guerre mondiale

Lettres d'information

L'Histoire par l'image 1789-1939
Hors-série Première Guerre mondiale

L'Histoire par l'image propose un hors-série sur la Première Guerre mondiale. Près de cent études publiées depuis la création du site ont ainsi été regroupées et classées de façon thématique. Des grandes phases de la guerre, à la représentation du conflit en passant par le rôle des troupes coloniales et la vie quotidienne dans les tranchées, ce hors-série entend donner un éclairage par l'image sur cette période historique.

Les grandes phases de la guerre

Le 3 août 1914, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Assez rapidement, les Allemands progressent et occupent Reims le 4 septembre. Joffre, général en chef des armées, décide alors de lancer une contre-offensive sur le flanc ennemi avec notamment l'aide des taxis parisiens. Commence alors la première bataille de la Marne (6-9 septembre 1914).

La prise de Barcy, le 6 septembre 1914
La prise de Barcy,
le 6 septembre 1914.
© Paris - Musée de l'Armée,
Dist. RMN

La bataille de Verdun a lieu du 21 février au 19 décembre 1916 occasionnant des pertes considérables : côté allemand on compte 143 000 tués, côté français 163 000.

Attaque sous les gaz. Verdun
Attaque sous les gaz. Verdun.
© Paris - Musée de l'Armée,
Dist. RMN

Suite de la Révolution d'Octobre, les Russes se retirent du conflit, signent avec l'Empire allemand l'armistice en décembre 1917 et le traité de Brest-Litovsk le 3 mars 1918.

La délégation allemande à son arrivée à Brest-Litovsk
La délégation allemande à son arrivée à Brest-Litovsk
© Droits réservés

Signé le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces du château de Versailles et promulgué le 10 janvier 1920, le Traité de Versailles met fin à la guerre et impose à l'Allemagne un lourd tribut.

Signature de l'armistice le 11 novembre 1918
Signature de l'armistice le 11 novembre 1918
© BPK, Berlin, Dist RMN - Droits réservés
Les soldats et la vie quotidienne dans les tranchées

Par sa durée et sa violence, la Grande Guerre a constitué une expérience sans précédent historique pour les soldats mobilisés entre 1914 et 1918.

Tranchée de première ligne, Hirtzbach, 16 juin 1916
Tranchée de première ligne, Hirtzbach, 16 juin 1916
© Min. de la Culture / Méd. du Pat., Dist. RMN Paul Castelnau
Douille gravée
Douille gravée
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN / Emile Cambier
Grandes figures de la guerre

Les maréchaux Foch, Pétain ou encore le général Marchand se sont illustrés comme des personnalités militaires essentielles pendant la Première Guerre mondiale.

Le général Marchand, grièvement blessé, est ramené vers l'arrière
Le général Marchand ramené vers l'arrière
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN / Giovanni Dagli Orti
Les troupes coloniales

Les soldats originaires des colonies ont joué un rôle considérable dans la Première Guerre mondiale. L'armée française a recruté près de 158 000 hommes en Afrique du Nord et 134 000 en Afrique noire. L'ensemble des troupes coloniales mobilisées durant le conflit s'élève à 600 000 combattants.

Quatre militaires sénégalais à Saint-Ulrich, 6 juin 1917
Quatre militaires sénégalais à Saint-Ulrich, 6 juin 1917
© Min. de la Culture / Méd. du Pat., Dist. RMN Paul Castelnau
Attaque du 1er régiment de tirailleurs marocains
Attaque du 1er régiment de tirailleurs marocain, 28 juin 1918
© Photo RMN - F. Vizzavona
Effort de guerre et population civile

Entre 1914 et 1918, la société civile se mobilise et participe activement à l'effort national. Dans cette guerre extrêmement longue et meurtrière, le rôle de l'arrière est déterminant.

The French Woman in War Time
The French Woman in War Time
© ADAGP, © BDIC / MHC
Une famille réinstallée dans un abri militaire
Une famille réinstallée dans un abri militaire
© Photo RMN - G. Blot
Les Etats-Unis et la guerre

Les Etats-Unis entre en guerre aux côtés des alliés le 6 avril 1917. A l'issue du conflit, plus de deux millions d'Américains auront contribué au premier conflit mondial.

Quatre soldats - un Français, un Anglais, un Italien et un Américain - avec la statue de la Liberté
Quatre soldats : un Français, un Américain, un Anglais, un Italien
© Archives dép. du Nord
- Cliché J.-L. Thieffry
Insigne à la tête de Sioux
Insigne à la tête de Sioux
© Photo RMN - C. Jean
Représenter les ravages de la guerre

Pendant le conflit de nombreux artistes (peintres, photographes et intellectuels) représentent la guerre, ses ravages, la mort et la misère quotidienne des soldats et de la population civile.

Les destructions

La cathédrale de Reims en flammes
La cathédrale de Reims
en flammes
© Musée des B-A de Rennes - Cliché A. Beaudoin

La mort

Aux Eparges. Avril 1915
Aux Eparges. Avril 1915
© Photo RMN - G. Blot

Photographier la guerre

L'attaque de l'éperon de Notre-Dame de Lorette
L'attaque de l'éperon de Notre-Dame de Lorette
© L'illustration - droits réservés
Aviation, artillerie et armement

A partir de la fin 1916 l'aviation commence à jouer un rôle significatif dans le conflit. Sur terre, l'entreprise Renault construit le premier char moderne de l'histoire tandis qu'il devient nécessaire d'adapter le matériel traditionnel aux conditions nouvelles d'une guerre de position.

L'aviation

Retour d'un vol de nuit
Retour d'un vol de nuit
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN / Giovanni Dagli Orti

Artillerie et armement

Départ d'un projectile d'artillerie lourde
Départ d'un projectile
d'artillerie lourde
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN / Emile Cambier
Propagande, caricature et patriotisme

Pendant la Première Guerre mondiale, la caricature prend un ton résolument polémique et alimente la propagande contre l'ennemi. Après la victoire, le conflit reste une référence omniprésente dans la vie des Français.

Une leçon de France
Une leçon de France
© Photo RMN - G. Blot
Le baiser de l'Alsacienne
Le baiser de l'Alsacienne
© Photo RMN
Monuments aux morts et commémorations

A l'issue du conflit se mettent en place de multiples formes de commémoration, depuis les monuments aux morts jusqu'aux cérémonies diverses, soit sur les anciens champs de bataille, soit dans les régions d'origine des combattants.

Inauguration du monument aux morts de la ville de Metz.
Inauguration du monument aux morts de la ville de Metz.
© Photo BDIC / MHC
L'Histoire par l'image 1789-1939