Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

Lettre d’information n°124

Lettres d'information

 
En cas de problème d'affichage, rendez-vous à l'adresse suivante : /lettreinfo.php
L'Histoire par l'image 1789-1945
Lettre d'information n°124

Ce mois-ci l’Histoire par l’image vous propose un dossier autour du 14 Juillet. 
Prise de la Bastille, fête de la Fédération et célébrations au fil du XIXe siècle et du XXe siècle : nous republions nos études en lien avec la date de notre Fête nationale. 

Notre rubrique l’expo du mois est  consacrée à « Caillebotte à Yerres au temps de l’impressionisme » qui a lieu à Yerres jusqu’au 20 juillet. 
Enfin, notre animation s’attarde sur le célèbre tableau de Renoir Le Moulin de la Galette.

Le 14 juillet 1789

Le 14 juillet 1789, les Parisiens sont armés, mais ne disposent ni de poudre ni de balles. La foule se rend à Bastille qui, dit-on, en détient. En réponse au refus du gouverneur de la vieille prison d’État une fusillade éclate suivie d’un assaut. La Bastille capitule. Le gouverneur est  massacré lors de son transfert à l’Hôtel de Ville. 
Cet événement révolutionnaire eut pour conséquences le renvoi des troupes de Paris, le rappel de Necker, la nomination de Bailly à la tête de la municipalité et celle de La Fayette à la tête de la garde nationale. 

 

Prise de la Bastille et arrestation du gouverneur M. de Launay, le 14 juillet 1789.
Prise de la Bastille et arrestation du gouverneur M. de Launay, le 14 juillet 1789.
© Photo RMN-Grand Palais

La fête de la Fédération : l’éveil d’une conscience nationale

Un an après la prise de la Bastille, l’Assemblée constituante décide de commémorer cet épisode de la Révolution. Cette fête doit être celle de la réconciliation et de l’unité de tous les Français. Elle est célébrée le 14 juillet 1790 à Paris sur le Champ-de-Mars et marque l’éveil d’une conscience nationale.  

La Fédération faite le 14 juillet 1790,? Almanach pour 1791.
La Fédération faite le 14 juillet 1790, Almanach pour 1791.
© Centre historique des Archives nationales - Atelier de photographie

Le 14 Juillet, la nouvelle Fête nationale 

En 1880, le 14 juillet devient Fête nationale. Elle perpétue le souvenir de la fête de la Fédération, qui, elle-même, commémorait la prise de la Bastille. La mémoire révolutionnaire va également devenir l’instrument de légitimation d’un pouvoir républicain. 

La République triomphante préside à la grande fête nationale du 14 juillet 1880.
La République triomphante préside à la grande fête nationale du 14 juillet 1880.
© Centre historique des Archives nationales - Atelier de photographie

La Fête nationale en temps de guerre 

Pendant les deux guerres mondiales, la Fête nationale du 14 juillet prend une valeur hautement symbolique : 

- Le 14 juillet 1916 une partie des troupes annamites (soldats du Annam, dans l'actuel Viêt Nam) engagée sur le front Ouest défilent sur les Champs-Elysées. 

- Prise le 14 juillet 1944, la seconde photographie montre la célébration de la Fête nationale à Cherbourg, dans une ville à peine reconquise et marquée par le traumatisme de la domination nazie et des récents combats.

Les soldats annamites à Paris à l'occasion du 14 juillet 1916.
Les soldats annamites à Paris à l’occasion du 14 juillet 1916.
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pascal Segrette

L'expo du mois

En lien avec l’exposition « Caillebotte à Yerres au temps de l’impressionisme » qui a lieu à Yerres jusqu’au 20 juillet, retrouvez nos études sur le peintre :

Un balcon, boulevard Haussmann.
Un balcon, boulevard Haussmann.
© Photo RMN-Grand Palais - G. Blot

Animation 

Renoir peint l’ambiance joyeuse qui attirait alors la bohème et les artistes de son époque sur la butte Montmartre. 

Le Bal du Moulin de la Galette.
Le Bal du Moulin de la Galette.
© Photo RMN-Grand Palais - J.-G. Berizzi
L'Histoire par l'image 1645-1945