Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais
Ministère de la Culture

L'histoire par l'image de 1643 à 1945

L'Histoire par l'image - Les principes éditoriaux

Présentation du projet

Deux types de textes, deux démarches

L'Histoire par l'image propose un large choix d'œuvres et de documents qui illustrent ou évoquent un événement, un thème, un phénomène historique se situant entre 1643 et 1945. Ces dessins, peintures, gravures, sculptures, photographies, affiches et objets divers sont analysés dans un texte de 2 000 à 5 000 caractères. Il en est de même pour les documents d'archives faisant l'objet d'une étude.

Loin d'être une simple notice descriptive, chacune des contributions s'efforce de cerner les œuvres ou les documents sous le double regard de l'histoire et de l'histoire de l'art. Elles se présentent sous deux formes distinctes :

1) L'étude simple porte sur une seule œuvre isolée.

Dans la plupart des cas, elle est présentée dans un texte de 2 000 à 3 000 caractères, soit environ deux pages. Toutefois certaines œuvres particulièrement complexes, riches de nombreuses significations historiques comme Le Sacre de Napoléon par David, Un enterrement à Ormans de Courbet ou La Liberté guidant le peuple de Delacroix, font l'objet d'un développement plus long.

2) L'étude comparative cerne en revanche deux, trois voire quatre œuvres ou documents de manière simultanée.

Son intérêt est de mettre en parallèle plusieurs œuvres traitant d'un thème, d'un événement identique ou très proche. Les particularités d'une œuvre par rapport à une autre y sont mises en évidence, révélant ainsi des différences de sensibilité d'un artiste à l'autre. Dans certains cas, c'est l'évolution de la représentation d'un même sujet qui est étudiée.

Ces deux modèles d'études se présentent sous la forme d'un plan unique :

1) Contexte historique

Cette partie permet de situer l'époque dans laquelle s'inscrit l'œuvre ou le document étudié. Il annonce également le thème de réflexion historique autour duquel s'organise le texte.

2) Analyse de l'image

L'auteur s'attache à décrire et à comprendre le contenu de l'œuvre ou du document. La signification des éléments offerts au regard de l'observateur (symboles, postures des personnages, jeux de lumières, organisation de l'espace représenté...) y sont mis en évidence, en cherchant dans la mesure du possible à expliquer la démarche de l'artiste.

3) Interprétation

Ici, l'analyse a l'ambition de mettre en évidence l'apport historique de l'image. Par-delà la démarche de l'artiste par définition individuelle et subjective, quel enseignement peut-on tirer de l'observation de l'œuvre ?


Variété des thèmes étudiés

L'Histoire par l'image s'appuie sur de nombreuses sources, notamment la peinture d'histoire traditionnelle. Ces œuvres illustrent pour l'essentiel des événements ou des personnages historiques (batailles, traités, mariages princiers, portraits officiels...) dont beaucoup doivent leur existence à la création par Louis-Philippe du musée de l'Histoire de France. Cependant, nous ne pouvions nous contenter de cette seule forme de peinture sans risquer de passer à côté d'autres œuvres, moins officielles, davantage empreintes de la personnalité de leur créateur (songeons à une peinture de Delacroix, par exemple) ou des nombreuses réalités historiques dont la peinture d'histoire n'a jamais eu l'ambition de rendre compte.

L'Histoire par l'image comporte donc des œuvres et des documents liés à une grande variété de thèmes se rattachant aussi bien à l'histoire politique qu'à l'histoire sociale et culturelle. Tous les domaines de la connaissance historique ne peuvent bien sûr être présents à part égale. Certains thèmes n'ont suscité en effet que peu d'intérêt parmi les artistes jusqu'à une époque donnée : rares sont par exemple, avant la fin du XIXe siècle, les œuvres évoquant la vie privée, peu d'artistes se sont penchés avant les années 1840-1850 sur le sort des ouvriers ou des domestiques...

L'autre limite touche à la provenance de ces sources. En raison des contraintes juridiques liées au droit de l'image, ce site ne regroupe pour l'instant que des œuvres appartenant à des collections françaises.


Organisation du contenu

Pour permettre à chacun des utilisateurs de trouver facilement les œuvres et les études qui leur sont liées, trois types de recherche sont proposés :

1) Recherche thématique

Structurée en trois grands chapitres (Politique, Économie & Société, Culture) cette recherche repose sur un classement en quatorze grands thèmes principaux, eux-mêmes subdivisés en plusieurs sous-thèmes (voir l'arborescence thématique). Sans rechercher un degré de précision excessif qui risquerait d'égarer l'utilisateur, ce classement thématique permet de faire un tri rapide en fonction de l'objet d'étude choisi. De nombreux textes touchant à plusieurs domaines ont été rattachés à deux, trois voire quatre sous-thèmes différents (exemple : l'étude intitulée " Le travail aux champs " se trouve classée à la fois dans "métiers et conditions de travail", "campagnes", "conditions sociales" et "agriculture").

2) Recherche chronologique

L'Histoire par l'image, qui s'étend de 1643 à 1945, a été subdivisée en quatorze périodes :

  • 1643-1660
  • 1661-1715
  • 1716-1722
  • 1723-1773
  • 1774-1788
  • 1789-1799
  • 1800-1814
  • 1815-1830
  • 1831-1848
  • 1849-1870
  • 1871-1899
  • 1900-1918
  • 1919-1939
  • 1940-1945

Pour des raisons de commodité, ce découpage chronologique est calqué sur l'histoire politique ; chaque césure correspondant à un changement de régime ou à un tournant dans le cours de l'histoire de France. Au risque de créer un important déséquilibre dans la répartition du contenu, la IIIe République, qui s'étend de 1870 à 1940, ne pouvait toutefois faire l'objet d'une seule et même période.

Seules les œuvres évoquant des faits historiques dûment datés sont consultables par cet accès chronologique. Les études traitant de problématiques qui traversent l'ensemble du XIXe siècle (par exemple, les conditions de travail, les pratiques religieuses ou les mouvements artistiques) ne peuvent en effet être répertoriées dans une période d'une vingtaine ou d'une trentaine d'années. La date de création de chacune des œuvres étudiées dans ce site n'est pas apparue comme le critère de recherche le plus pertinent. Voilà pourquoi seule la date du fait historique représenté est ici prise en compte.

3) Recherche avancée

Ce mode de recherche permet d'accéder au contenu du site en fonction de critères précis : titre de l'œuvre, nom de l'artiste, date de l'événement représenté, année de création de l'œuvre, mouvement artistique, type d'œuvre (peinture, sculpture, photographie…), lieu de conservation. Il s'adresse aux utilisateurs déjà familiarisés avec les œuvres d'art. La " recherche " libre permet cependant d'interroger la base de données à partir de n'importe quel mot touchant aussi bien à l'histoire qu'à l'histoire de l'art.

4) Recherche par index

Grâce à ce mode de recherche il est possible de retrouver toutes les études liées par un mot-clé commun.

Haut de page