Album - Immigration et intégration

LES TRAVAILLEURS ESPAGNOLS EN FRANCE

De 1850 à 1914, il y a en France une forte demande d’immigration qui reste largement frontalière. Dans le Sud-Ouest on compte de nombreux immigrés espagnols qui représentent en 1905 5% de la population.

LES ANGLAIS ET LA CARICATURE

Le regard de la France sur les Anglais a subi de nombreux changements entre 1901 et 1912. Les premières années sont marquées par une posture antibritannique que l’on retrouve dans la presse humoristique comme l’Assiette au Beurre.

IMMIGRATION ET TRAVAIL

A partir de 1914, l’immigration devient nécessaire. Ces populations proviennent des colonies, d’Europe mais aussi de Chine ou encore d’Arménie. En 1931, on compte près de 3 millions d'immigrées, soit 7% de la population totale.

L’IMMIGRATION EN FRANCE 1920-1930

Dans la France des années 1920, la précarité est à la fois sociale et économique. Les pulsions xénophobes se multiplient et le sentiment communautaire se renforce spontanément chez les Polonais, les Russes et les Arméniens.

LES IMMIGRÉS ÉTERNELS INDÉSIRABLES

Chômage, insécurité, désordre ou encore de menace sur l’identité : dans les années 30, les étrangers sont accusés de tous les maux. En février 1935 l’université de médecine de Paris organise un mouvement contre « l’envahissement de la profession médicale » par les immigrés.

LES IMMIGRÉS ENGAGÉS DANS LA RÉSISTANCE

L’Affiche rouge (février 1944) constitue une opération de propagande d’envergure contre la Résistance et insiste aussi sur le fait que cette armée du crime est composée d’une majorité d’étrangers.

IMMIGRÉS, TRAVAIL ET MAI 68

Souvent perçus comme des concurrents par les Français, les travailleurs immigrés se sont investis dans le mouvement de mai 68 et ont vu leur integration s’améliorer en 1972 grâce à une loi leur permettant de devenir délégué syndical.