Naissance d'une star

Date de publication : Février 2008

Partager sur:

Contexte historique
Désir et déchéance

En 1929, le producteur allemand Erich Pommer, de la UFA, demande à Josef von Sternberg, cinéaste d’origine autrichienne, de réaliser le premier film parlant avec le grand comédien Emil Jannings revenu d’Hollywood. Le scénario est une adaptation d’un roman de Heinrich Mann intitulé L’Ange bleu. L’histoire se passe dans une petite ville de province, en Allemagne, dans les années 20, où le professeur Rath, la quarantaine, enseigne l'anglais. Durant un de ses cours, il découvre des photographies d'une certaine Lola que se passent ses élèves. Cette dernière est une des chanteuses du cabaret « L'Ange Bleu ». Le professeur décide de s’y rendre. Sa vie va alors basculer : tombé amoureux de cette femme, il abandonne sa situation sociale et sombre dans la déchéance.
Analyse des images
Pose provoquante

Photographie de Lola (Marlène Dietrich) sur la scène d’un cabaret au décor féerique où elle chante chaque soir, exposant toute la sensualité de son corps. Son attitude, assise sur un tonneau, en haut-de-forme, exibant ses jambes couvertes de bas, avec son regard aguichant, est très provocante. Sa jeunesse et sa beauté tranchent avec le physique des autres femmes situées derrière elle. Cette image emblématique du film restera longtemps dans l’imaginaire des spectateurs qui l’ont vue et deviendra une sorte d’icône érotique.
Interprétation
Marlène Dietrich symbole sexuel

Cette photographie d’exploitation du film L’Ange bleu (on peut distinguer en bas à gauche le logo du studio qui l’a produit, la UFA) montre la scène du cabaret où Lola (Marlène Dietrich) se donne en spectacle aux regards des hommes. Elle traduit merveilleusement bien l’univers magique de ce lieu de tentation et de désir. Personnage nourri de l’ambiance berlinoise des années 20, cette chanteuse entraînant la déchéance d’un honorable professeur, va propulser l’actrice quasi débutante au premier rang. Strenberg a su exploiter la sensualité triomphante de Dietrich au point d’en faire un véritable symbole sexuel. Par ailleurs, l’histoire de cette vamp faisant sombrer un notable dans la débauche est aussi une représentation métaphorique de l’écroulement des valeurs du vieux monde bourgeois-libéral de l’ère post-wilhelmienne.
Bibliographie
L’Avant-scène cinéma n°57, Sternberg : L’Ange bleu24167 Siegfried KRACAUERDe Caligari à Hitler.
Une histoire du cinéma allemand 1919-1933
Paris, Flammarion, 1987.
Klaus KREIMEIERUne histoire du cinéma allemand : la UFAParis, Flammarion, 1994.
Pour citer cet article
Laurent VÉRAY, « Naissance d'une star », Histoire par l'image [en ligne], consulté le 25 Juillet 2016. URL : http://www.histoire-image.org/etudes/naissance-star?i=852&d=1&c=cinema
Commentaires

Découvrez aussi