La France, […], reçoit de Louis XVIII la Charte constitutionnelle