Isadora Duncan entre hellénisme et modernité