1800-1814

Pendant quinze ans la destinée de la France se confond avec celle d'un homme.
Occupé à réorganiser en profondeur les institutions du pays, Bonaparte, qui devient en 1804 Napoléon Ier, entend détruire à l'extérieur les anciennes légitimités. Le succès impressionnant des armes autorise l'Empereur à bouleverser la carte politique de l'Europe.
Mais sa soif de conquêtes et celle de sa famille dressent l'ensemble des puissances européennes contre la France. En 1814, une formidable coalition vient à bout de la Grande armée et de l'Empire.

Accéder à l'ensemble des articles de la période

Voir la frise
<?$term->field_legende_du_visuel['und'][0]['value']?>
Napoléon sur le champ de bataille d'Eylau, 9 Février 1807. 1808. Musée du Louvre.
Antoine-Jean GROS (1771-1835)